Cavité buccale: un révélateur de l’état de santé du patient

 Article du lundi 13 juin 2016

 Autres articles


La santé des Français est la priorité de tous les acteurs de la médecine bucco-dentaire qui disposent de nombreux atouts pour mener à bien leur mission de veille sanitaire, à commencer par une relation privilégiée avec leurs patients.

De nombreuses études ont démontré les conséquences potentiellement graves des caries, des lésions buccales, des maladies parodontales sur la santé en général. En effet, outre leurs répercussions, désormais bien connues sur le système cardio-vasculaire, les maladies de la bouche sont aujourd’hui suspectées de favoriser l’apparition de certains cancers et de lésions cérébrales.
L’observation de la sphère buccale peut fournir de précieux indices pour faciliter ou confirmer le diagnostic de certaines pathologies, dermatologiques voire cancéreuses. Des anomalies de la denture constatées dès l’enfance (dents naines, ou absentes, maxillaires trop étroits, etc.) peuvent être le signe d’une défaillance dans l’encodage du génome révélatrices d’une maladie génétique.

Les chirurgiens-dentistes ont en effet toute leur place dans la chaîne de prévention et de prise en charge des patients bien portants ou malades « Nous devons être convaincus de notre légitimité et ne pas hésiter à intervenir auprès des patients vieillissants, atteint d’un cancer ou de pathologies sévères. Avec le développement de la médecine ambulatoire, notre intervention est de plus en plus essentielle pour contribuer au succès thérapeutique de la médecine d’aujourd’hui » souligne Martine Bonnaure-Mallet, Présidente du Congrès de l’Association Dentaire Française (ADF). C’est donc pour faire entendre ce message et valoriser le rôle des chirurgiens-dentistes dans la chaîne des soins que l’ADF a choisi pour thème de son Congrès 2016 « Votre santé, notre priorité ».


D.Galibert
Abonnez-vous aux Flux RSS de Radio Public Santé

EN PARTENARIAT AVEC RADIO 

NOUS CONTACTER