Alimentation : cachez ce sucre que je ne saurais voir !

 Article du jeudi 30 juin 2016

 Autres articles


Nous en absorbons en moyenne 100 grammes par jour, soit 2 fois plus que la quantité recommandée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : le sucre est partout... et même où on ne l'attend pas !

Cette semaine, la Fédération Française des Diabétiques (FFD) et l'Institut National de la Consommation (INC) tirent le signal d'alarme, dénonçant l'omniprésence de sucres cachés dans les produits de consommation courante. Le magazine 60 Millions de Consommateurs publie les résultats de cette étude qui a ciblé 192 références,

Vous reprendrez bien un peu de merguez au sucre ?
Difficile à repérer sur les étiquettes, le sucre a souvent plusieurs casquettes : dextrose, maltose, glucose ou encore fructose... Des appellations peu claires pour le consommateur qui se retrouve perdu face à des produits plus sucrés qu'il n'y paraît. Savez-vous par exemple que les merguez, les charcuteries ou encore les carottes râpées contiennent souvent des additifs sucrés ? En réalité, les industriels les utilisent pour limiter l'acidité de leurs produits tout en améliorant leur conservation à moindre coût. Les inconditionnels de la soirée pizza risquent aussi de déchanter quand ils apprendront qu'une part de pizza royale renferme l'équivalent de 3 morceaux de sucre ! Egalement loin d'être des modèles en la matière, certains jus de fruits contiennent presque autant de sucres que les sodas : plus de 4 morceaux pour 25 cl.

Un problème de santé publique
Dans un communiqué commun, l'INC et la FFD appellent à une prise de conscience rapide et dénoncent un véritable problème de santé publique avec cette question qui laisse songeur : « pourquoi rajouter des sucres dans les produits qui n'en ont pas besoin ? »

N.Bourboin
Abonnez-vous aux Flux RSS de Radio Public Santé

EN PARTENARIAT AVEC RADIO 

NOUS CONTACTER