IRM : les inquiétants délais d'attente !

 Article du jeudi 07 juillet 2016

 Autres articles


Vous en avez peut-être déjà fait l'expérience si vous avez passé un examen de ce type : la France est largement sous-dotée en matière d'équipements IRM à en croire une étude de l'Institut Cemka-Eval et du Syndicat National de l'Industrie des Technologies Médicales. On compte environ 13,1 appareils pour 1 million d'habitants quand la moyenne européenne est à 20 !

Une situation angoissante pour les patients...
Ainsi, même en cas d'urgence, les délais d'attente sont beaucoup trop élevés avec une moyenne de 30,6 jours alors que le plan cancer recommande, au maximum, un rendez-vous sous 3 semaines. Et, une fois de plus, l'accès aux soins n'est pas vraiment égalitaire puisqu'en Auvergne les délais d'attente montent jusqu'à 44,8 jours (soit 2 semaines de plus que la moyenne nationale), comptez 41,6 jours en région Centre et 39,6 pour la Bretagne. De quoi augmenter l'angoisse des patients, en attente d'un diagnostic, selon les auteurs de l'étude qui appellent à déployer les « outils adéquats » face à l'urgence de la situation.

N.Bourboin
Abonnez-vous aux Flux RSS de Radio Public Santé

EN PARTENARIAT AVEC RADIO 

NOUS CONTACTER